Le musée des sciences de Gand, un musée pour s’interroger

15/10/2020

Le but du GUM est d'étonner et de stimuler ses visiteurs et, tout comme les scientifiques eux-mêmes, de les faire douter. Après tout, la science n'est pas une réponse toute faite, mais l'acquisition de connaissances et d'idées par le biais du doute, de l'échec, du nouvel essai, de la créativité, de l'imagination, de percées audacieuses et inattendues.

L'Université de Gand a décidé d'adopter une approche différente avec son tout nouveau musée, le GUM. Pas de vue d'ensemble des grandes réalisations scientifiques ni de tests à faire soi-même. En tant que visiteur, vous suivez le même chemin que le chercheur et vous suivez ses actions, ses omissions et ses pensées selon sept thèmes : le chaos, le doute, le modèle, la mesure, la connaissance, l'imagination et le réseau. Autour de chacun de ces thèmes, des objets ont été collectés dans des disciplines très diverses, telles que la biologie, l'archéologie, la psychologie, la médecine, l'architecture et l'art. Le résultat est parfois très surprenant, avec un aspect artistique et un aménagement muséal étonnant.

 

Mais surtout, vous devriez simplement profiter des 800 pièces de la collection patrimoniale de l'UGent, commencée en 1816, lorsque le roi Guillaume Ier du Royaume-Uni des Pays-Bas a fondé l'université. Il s'agit d'une sélection bien réfléchie parmi les plus de 400 000 objets qui ont été inventoriés et décrits au cours des dix dernières années.

Si vous aimez réfléchir…Vous êtes assurés de passer un très agréable moment au GUM .