Victor Campenaerts bat l'ancien record du monde

26/04/2019

À l'automne 2018, le coureur anversois de 27 ans a remporté une nouvelle médaille de bronze au Championnat du monde contre la montre à Innsbruck. Dès lors, son regard s'est porté sur la piste cyclable du Velódromo Bicentenario à Aguascalientes, au Mexique, où il a battu de 563 mètres le record du temps mondial de l'ancien vainqueur du Tour de France, Bradley Wiggins, en avril.

Le coureur de l'équipe cycliste du Lotto Soudal est entré dans l'histoire mondiale. Cependant, il a commencé avec hésitation et lenteur, de sorte qu'après les premiers tours, il avait du rattrapage à faire s'il voulait détrôner Wiggins. Cette prise de conscience lui a donné des ailes. Après la moitié de l’épreuve, il avait rejoint le détenteur britannique du record. Dans le sprint final, l'acier trempé a donné toute la puissance restante, s’est projeté vers l'avant et frayé un chemin à travers le mur de 55 km.

Pour Campenaerts, le rêve était devenu réalité. Il est désormais le quatrième Belge à détenir le record du monde de temps, après Marcel Van den Eynde (1897), Ferdinand Bracke (1967) et Eddy Merckx (1972) et le 43e coureur au total. Une prestation phénoménale !