Une bactérie contre le surpoids bientôt commercialisée

08/09/2021

L'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) autorise la mise sur le marché de la bactérie Akkermansia muciniphila sous forme de complément alimentaire. Cette bactérie contre le surpoids a été découverte par une spin-off de l'UCLouvain.

La découverte de cette bactérie pleine de promesse pour les personnes obèses a été le fruit de recherches communes entre l’Université de Waegeningen (Pays-Bas) et l’UCLouvain. Ensemble, elles ont créé la spin-off A-Mansia, qui sera responsable de la commercialisation de ce complément alimentaire. Il sera administré « sans doute sous forme de gélule ou de comprimé, cela reste à déterminer », précise le Pr Cani de l’UCLouvain.

Cette bactérie intestinale a pour finalité de restaurer la fonction barrière de l’intestin en entrainant une réduction des marqueurs inflammatoires dans le foie, de la résistance à l’insuline ou de l’hypercholestérolémie, ce qui permet au fil du traitement un meilleur contrôle du stockage des graisses, du métabolisme du glucose et de la dépense énergétique.

« La Belgique sera sans aucun doute un des premiers pays à en bénéficier », explique Michael Oredsson, le CEO d’A-Mansia. « Nous devons encore définir quels seront les autres pays où nous proposerons ce 'novel food' (aliment pour lequel on ne dispose pas d’un long historique de consommation), dès le second semestre 2022 », précise-t-il.

Forte d’avoir déjà reçu de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) l’approbation de commercialiser sa découverte, la spin-off belge attend encore celle de l’agence américaine avant de s’attaquer au marché mondial.