Un super-antibiotique découvert à Liège

17/05/2019

Une équipe de l’ULiège démontre qu’un médicament contre des maladies coronaires est un antibiotique puissant, notamment contre les super-bactéries.

Les chercheurs ont découvert que le médicament antiplaquettaire ticagrelor (commercialisé sous le nom de Brilique® en Belgique) est capable de tuer les bactéries résistantes aux antibiotiques classiques, avec une rapidité d’action bien supérieure. Le ticagrelor fait partie des médicaments les plus fréquemment prescrits au monde. Il aide à prévenir les maladies cardiovasculaires, comme l’infarctus et les accidents vasculaires cérébraux.

Il s’agit d’une avancée majeure dans la lutte contre les infections par des super-bactéries résistantes aux antibiotiques couramment utilisés dans les hôpitaux. Ces bactéries inquiètent la planète et représentent actuellement une menace énorme pour la santé humaine au niveau mondial. Elles sont en effet les premières responsables de l’infection des implants médicaux, des prothèses, de la septicémie, etc. Leur résistance aux antibiotiques actuellement disponibles entraîne une mortalité accrue et une augmentation des coûts des soins de santé.

Grâce à cette découverte majeure, les chercheurs de Liège souhaitent désormais élaborer de nouvelles stratégies thérapeutiques à partir du mode d’action du ticagrelor. Leurs recherches seront probablement cruciales pour lutter contre les infections bactériennes et la résistance aux antibiotiques.