Des chercheurs belges ont mis au point un traitement contre une infection respiratoire répandue chez les enfants

28/02/2017

Des chercheurs belges et américains ont développé un traitement expérimental contre le virus respiratoire syncytial (VRS). Ce virus, touchant les poumons et les voies respiratoires, est très dangereux pour nos enfants. En effet, chaque année, des millions d’enfants de moins de cinq ans sont touchés par le VRS.

Pour combattre le virus respiratoire syncytial, les chercheurs ont utilisé des anticorps neutralisant le virus, autrement dit des « Nanobodies ». Cette nouvelle étude montre comment les Nanobodies réussissent à protéger les souris de l’infection. Grâce à cela, les chercheurs ont réussi à développer des antivirus spécifiques aux attaques du VRS.

Cette découverte résulte d’une collaboration de la VIB belge, l'Université de Gand et l'École Geisel américaine de médecine de Dartmouth. Leurs résultats ont été publiés dans la revue scientifique « Nature Communications ». Le professeur Xavier Saelens (VIB-Université de Gand) est ravi des résultats, il constate avec son équipe que les Nanobodies sont extrêmement efficaces dans la lutte contre le VRS.

Actuellement, nos chercheurs belges sont à la recherche d’un partenaire industriel prêt à transformer leurs conclusions en un traitement spécifique aux patients atteints du virus.