Saviez-vous que notre pays recèle des traditions immémoriales ?

15/10/2018

Treize, c’est le nombre de traditions fascinantes belges que l’Unesco a élues comme héritage culturel. C’est également le nombre de sites belges exceptionnels que cette institution a sélectionnés parce qu’ils présentent un intérêt particulier sur le plan de la culture, de l’art, de l’histoire ou de la science. Pour notre pays il s’agit par exemple de la Grand Place de la capitale, des plus belles maisons urbaines de Victor Horta ou encore du Palais Stoclet à Bruxelles. Ces monuments sont tous bien connus.

Certaines des traditions retenues le sont sans doute un peu moins, c’est l’occasion de vous les présenter, la première n’étonnera personne puisqu’il s’agit du savoir-faire brassicole belge. Vient ensuite le pêcheur de crevettes à cheval de Oostduinkerke, cette petite cité de Flandre occidentale est le seul endroit au monde où ce type de pêche est pratiquée. Le carnaval de Binche avec ses fameux Gilles ne pouvait manquer à la liste. La société louvaniste des hommes de 40 ans nés la même année est sans doute moins connue. La ludo diversité, c’est la promotion de jeux, sports, acrobaties et autres activités physiques. La fauconnerie a également été retenue, mais moins ce type de chasse que la relation privilégiée entre le fauconnier et son élève à plumes.

Vient ensuite la culture du carillon, saviez-vous que l’une des écoles de carillons parmi les plus célèbres du monde se situe à Malines? Le carnaval d’Alost, ce carnaval satirique à l’humour subversif fête son 600 anniversaire. La procession du Saint Sang à Bruges, depuis l’époque où un croisé du 13e siècle a ramené des restes du sang du Christ à Bruges, une procession leur est consacrée le jour de l’Ascension. Le festival des bretzels et du feu de fût de Grammont, cette manifestation évoque le siège que la ville endura en 1381, les habitants affamés jetèrent des petits pains et du poisson du haut des murailles pour faire croire à l’ennemi qu’ils ne manquaient pas de vivres, la ruse échoua, la tradition persista, quant au fait d’allumer un feu dans un tonneau il s’agit de célébrer la fin de l’hiver. Les marches de l’Entre-Sambre-et-Meuse se déroulent tous les ans de mai à octobre dans les villes et villages de la région située entre la rivière Sambre et le fleuve Meuse, à cheval sur les provinces du Hainaut et de Namur et donnent lieu à des défilés en tenue militaire napoléonienne, fanfare en tête. Le marché annuel de Sint-Lievens-Houtem, d’ancienne tradition puisqu’il remonte au 11e et 12e siècle, il est consacré à la vente de bétail et de matériel agricole. Enfin, les sorties de géants et de dragons, ces manifestations perdurent dans les villes belges dont Bruxelles, Ath, Termonde, Malines et Mons.