La cathédrale de Bruxelles a une jumelle à Séoul

10/09/2019

Tout le monde aurait un double quelque part sur la terre. Mais jusqu'à présent, personne  ne savait que cela s'appliquait aussi aux monuments, et plus précisément à la cathédrale Saint-Michel et Gudule. Pas même les organismes officiels.

Grand étonnement lorsqu'un étudiant en art, Wies De Vos, a fait remarquer qu'à Séoul, la capitale sud-coréenne, il y a une réplique de la perle de l'architecture religieuse bruxelloise. Celle-ci se trouve  sur le campus de l'université privée Kyung Hee,  qui fut fondée  en 1949 par le célèbre scientifique et pacifiste Dr. Young Seek Choue (1921-2012). Ce dernier, après une visite à la KU Leuven et à Bruxelles, est retourné  en Corée avec l'idée de voir une copie presque identique de notre cathédrale s'élever dans son université. Son idée se concrétisa et devint  la Salle de la Paix, un grand auditorium. Il a été inauguré à l'occasion du 50e anniversaire de l'université.

 

La similitude de la vue extérieure, en particulier de la façade, est étonnante, sans parler des sculptures décoratives. Pour nous, cette architecture est bien sûr inspirée par le christianisme et, à Séoul, par le symbole de la paix. Cependant, l'aspect intérieur et la fonction sont complètement différents. Il n'y a pas de cultes là-bas, mais des concerts et des conférences internationales dans un immense théâtre - le plus grand de Corée - avec 4 500 places assises.

Il est étonnant qu'apparemment aucune institution religieuse, touristique, architecturale ou culturelle interrogée ne connaissait l'existence de l’édifice coréen.