"The World of Bruegel in Black and White" à la Bibliothèque royale de Bruxelles

28 October 2019 - 16 February 2020
Bruxelles

A l’occasion du 450ème anniversaire de sa mort, cette exposition met en lumière une part moins connue du génie artistique de Pieter Bruegel. Car avant de se consacrer à la peinture, l’artiste a acquis sa notoriété mondiale grâce à sa riche production de gravures. À voir jusqu’au 16 février 2020.

Après son grand tour en Italie, l’artiste a résidé à Anvers de 1555 à 1563 et y a réalisé de nombreux dessins pour des estampes diffusées par l’éditeur Hieronymus Cock. Au XVIe siècle, Anvers était d’ailleurs considéré comme le centre mondial de l’image imprimée.

L’énorme succès des gravures à l’époque s’expliquait par différents facteurs: les images circulaient alors difficilement, les grandes peintures ne voyageaient pas. Les gravures étaient alors une manière pour les artistes de faire connaître leurs œuvres. Ils étaient aussi plus libres de créer selon leur fantaisie sur ces petits formats que pour de grands tableaux de commande.

Comme l’explique Joris Van Grieken, commissaire de l'exposition. « On a essayé de recréer l'ambiance de l'époque. Au XVIe et même encore au XVIIe siècle, les estampes étaient posées sur des tables, reliées dans un album ou étaient volantes. Donc, on en présente dans des vitrines en bois sur lesquelles on peut se pencher, dans une table vitrée... ».

Cette immersion rafraichissante dans le monde imaginaire de Pieter Bruegel se déroule jusqu’au 16 février 2020 dans les salles du Palais de Charles de Lorraine, devenu par la suite la Bibliothèque Royale, un écrin unique du XVIIIe siècle au centre de Bruxelles.