Quatre artistes contemporains au Musée Horta

15 September 2021 - 14 November 2021

Avec l’exposition « Reculer les murs », du 3 septembre au 14 novembre, cinq créateurs habillent cinq espaces de papiers peints inédits et originaux. Il s’agit de quatre pièces de la maison-atelier du célèbre architecte belge, Victor Horta, un des fondateurs de l’Art nouveau chez nous. Cet événement s’inscrit dans le cadre de Brussels Design September.

 

Pour les artistes mobilisés : Nicolas Stolarsczick, Christophe Hefti, Pierre Marie et le duo Chevalier-Masson, il ne s’agit pas de copier un papier peint de la Belle Epoque mais de créer une œuvre moderne dont les motifs et les couleurs s’harmonisent avec les pièces, leur ameublement et leurs décors, avec à la fois respect et audace.  Seul impératif, s'imprégner de la réalité artistique du musée et du raffinement des matériaux de ce lieu précieux où se concentrent tous les préceptes de Victor Horta, théoriques mais aussi intimes, puisqu'il dessina cette maison pour y vivre avec sa famille.

Les quatre pièces concernées sont : le bureau de Victor Horta, son fumoir, la chambre de sa fille Simone et un boudoir ainsi que l’atelier. Il s’agit bien sûr de murs qui ne portent pas de fresques d’origine. C’est la première fois que le Musée Horta recourt à des artistes modernes pour des créations aussi audacieuses. L’exposition emprunte son titre à une citation d’un autre grand maître belge de l’époque, qui veillait à ses créations jusque dans les moindres détails ornementaux, Henry van de Velde : « Le papier peint ornemental recule le mur, parce qu’il participe quand même du dehors qu’il évoque. Il suggère la vie sans plus l’affirmer.».

Préparez votre visite en consultant le site