Magritte, ceci n’est pas sa vie….

07 February 2020 - 10 May 2020
Charleroi

Le musée de la photographie de Charleroi propose aux visiteurs des photos du peintre surréaliste René Magritte dans l’intimité. Ce sont plus de 130 ‘images mécaniques' photos ou films qui sont exposées jusqu’au 10 mai après avoir déjà ravi les publics de Taiwan, Hong Kong, Melbourne et Séoul.

Jusqu’au printemps, René Magritte est mis à l’honneur dans l’exposition temporaire intitulée ‘l’image révélée’ rendue possible grâce aux photos  issues de trois collections privées. Elles ont été  mises en lumière par Xavier Canonne, le directeur de ce musée niché dans un ancien carmel et pouvant s’enorgueillir de compter parmi les plus importants d’Europe avec ses  80 000 photographies et plus de 3 millions de négatifs.

Après avoir parcouru l’album de famille du jeune René, le visiteur découvre sa famille intellectuelle et artistique. On peut parler d’un véritable « gang » qui entoure l’artiste alors qu’il commence à exposer à New York, Paris et autres hautes places du monde de la peinture. On peut voir des photos quelque peu déjantées, prises entre amis ou encore de véritables mises en scènes d’images créant des compositions s’apparentant presque à des  tableaux. Il prend par exemple une photo de sa  femme devant une toile vierge…elle devient ainsi le sujet du tableau qui n’est pas un tableau…

On découvre donc une autre facette d’un Magritte passionné par la photographie mais aussi  par le cinéma avec lequel les surréalistes ont grandi : Charlie Chaplin, les  westerns, Fantômas… que Magritte parodie dans des films super 8  un peu loufoques.

Une autre manière d’aborder l’univers  du maître du surréalisme belge à voir sans tarder au musée de la photographie de Charleroi.