Bozar, un centenaire plein de projets

06/04/2022

Il y a un siècle, le 4 avril 1922, le projet de construction d’un Palais des Beaux-Arts (actuellement appelé aussi Bozar) est officiellement lancé à l’hôtel de ville de Bruxelles. Sa conception est confiée à notre plus grand architecte de l’époque : Victor Horta. Le bâtiment Art déco, dont la construction a duré 5 ans (1923-1928), est devenu l’un des symboles de la vie culturelle de la capitale.

Ce centenaire sera fêté comme il se doit par de nombreuses activités artistiques, dont l’exposition "Projet Palace, un centenaire", à laquelle plusieurs créateurs contemporains ont été invités pour créer de nouvelles œuvres. De plus, jusqu’au 14 avril, la façade sera couverte de 100 "fleurs de feu d'artifice" numériques pour rendre hommage aux 100 personnes formidables qui ont fait le Palais des Beaux-Arts. Enfin, le 23 et 24 avril, 20 danseurs permettront aux visiteurs d’entrer en dialogue avec l'histoire de la danse et du Palais, et ce jusqu'au toit. Dès sa genèse Horta a souhaité rendre ce toit accessible au public. Cent ans plus tard, ce vœux se réalise.

Et la fête ne fait que commencer, dans les années à venir, le centenaire participera aussi à de nombreuses manifestations. En 2023 Bozar contribuera à « Bruxelles capitale de l’Art nouveau » avec une exposition consacrée à Horta et au language artistique de son style. En 2028 sera fêté le centenaire de l’inauguration des salles d’exposition et en 1929 celui de la salle de concert Henry Le Bœuf, d’une qualité acoustique mondialement reconnue.

Le jeune centenaire accueillera encore de nombreux événements dans les années à venir.