Vers un vaccin par voie nasale

29/03/2021

La filiale de la société Univercells basée dans la région de Charleroi a été choisie par la biotech américaine CyanVac afin de produire un nouveau vaccin à dose unique contre le coronavirus qui sera inoculé par voie nasale.

Exothera est une filiale d’Univercells créée en 2020 sous la forme d’une « CDMO », c'est-à-dire une société de sous-traitance qui développe et assure la production de produits pharmaceutiques pour d’autres laboratoires. Située à proximité de l’aéroport de Charleroi, elle emploie déjà plus de septante personnes et continue son développement d’un deuxième site de production en moins d’une année.

C’est donc cette société carolorégienne qui s’occupera du développement accéléré puis de la fabrication de ce candidat vaccin dont la société américaine CyanVac envisage les essais cliniques dans les prochains mois. Les études précliniques auraient déjà démontré que ce vaccin s’avère bien immunogène face au coronavirus.

Outre qu’il sera injecté par voie nasale en une seule dose, ce nouveau vaccin se démarque aussi par le fait qu’il ne repose pas sur des adénovirus comme la plupart des vaccins commercialisés actuellement. Il a en effet été conçu à partir de vecteurs viraux, c’est-à-dire de nouveaux instruments biologiques utilisés afin d’introduire une information génétique dans les cellules d'un patient.

Des millions de doses de ce tout nouveau type de vaccin devraient être produites par cette société belge dans un proche avenir.

Par ailleurs, Univercells et Exothera  pourraient développer prochainement  un autre vaccin contre le coronavirus grâce à une alliance avec le groupe italien ReiThera et l’allemand Leukocare.