Une panne de courant aux États-Unis ? Le CE+T vient à la rescousse

23/06/2022

En 1934, un professeur de l'ULiège fonde CE+T Power, la première ‘start-up’ belge. De l'alimentation électrique de secours pour les opérateurs industriels, l'entreprise a étendu son champ d'activité à la gestion efficace et écologique de l'énergie.

CE+T est passée d'une petite entreprise à un acteur mondial comptant 15 filiales dans le domaine du stockage, du recyclage et de la meilleure gestion de l'énergie.

En particulier aux États-Unis, le CE+T est en train d'écrire une véritable success story. En 2021, par exemple, elle a enregistré une croissance de 51 % par rapport à 2020. Parmi les importants clients américains figurent le métro de New York, le groupe de télécommunications AT&T et la société de technologie des communications Motorola. CE+T ne se contente pas - comme le veut la tradition américaine - d'offrir les meilleures solutions puisqu’elle aspire à être la seule à le faire. Par exemple, en remédiant à une panne d'électricité dans, disons, le métro de New York ou dans un hôpital particulier.

Sachant que le réseau électrique américain  date des années 1920 et 1930, CE+T offre des solutions pour amortir la surcharge provoquée aujourd'hui par les panneaux solaires, les bornes de recharge, etc. Ou encore en recyclant l'énergie et en contribuant ainsi à une planète plus propre.

CE+T ne jure que par sa stratégie à trois volets. Zéro défaut : en cas de défaut, un autre circuit prend le relais. Coûts nuls : grâce à l'effet de retour sur investissement de l'énergie renouvelable ou réutilisée. Zéro émission de CO₂ : grâce à ces mêmes énergies renouvelables.

Un exemple belge de plus pour le monde entier sur la manière de soutenir la transition énergétique !